Mersen : chiffre d'affaires 2015

28 janv. 2016 - Les ventes dans les transports ferroviaires et les industries de procédés sont restées stables tandis que l'électronique a affiché une légère baisse, en raison d'un ... Inde et au Japon. La croissance du Reste du Monde est portée par le Brésil avec l'hydroélectricité et le. Maroc avec la production d'engrais.
254KB taille 3 téléchargements 449 vues
COMMUNIQUE DE PRESSE

CHIFFRE D’AFFAIRES DE 777 MILLIONS D’EUROS EN 2015 

SOLIDITE DES MARCHES PORTEURS DU GROUPE MAIS UNE ACTIVITE PENALISEE PAR LE MARCHE DE LA CHIMIE



CONFIRMATION DE L’OBJECTIF DE MARGE OPERATIONNELLE COURANTE DE 7,5 % SUR L’ANNEE



CHARGES EXCEPTIONNELLES DE L’ORDRE DE 25 MILLIONS D’EUROS EN 2015, EN MAJORITE NON CASH



DIVIDENDE 2015 EQUIVALENT A CELUI DE 2014 (0,5 € PAR ACTION)

PARIS, LE 28 JANVIER 2016 - Mersen (Euronext FR0000039620 – MRN), expert mondial des spécialités électriques et des matériaux avancés, annonce un chiffre d’affaires consolidé pour l’année 2015 de 777 millions d’euros. « Mersen publie un chiffre d’affaires 2015 en croissance de plus de 6 % par rapport à l’année dernière mais en retrait de 2,3 % à données comparables en raison d’une année marquée par un marché de la chimie en forte baisse. Hors ce marché, le Groupe croît de près de 1 %, soutenu par de bonnes performances dans les marchés des énergies renouvelables, de l’électronique et de l’aéronautique. Nous avons par ailleurs adapté notre organisation afin d’être plus efficace et réactif sur nos marchés et de mieux fédérer nos équipes autour d’applications clients à fort potentiel. Je suis confiant dans l’engagement de l’ensemble des collaborateurs et dans la capacité du Groupe à poursuivre sa transformation pour s’adapter à son environnement, pour faire la différence et gagner des parts de marchés en 2016 » a déclaré Luc Themelin, Président du Directoire de Mersen.

CHIFFRE D’AFFAIRES 2015 Mersen réalise pour l’année 2015 un chiffre d’affaires consolidé de 777 millions d’euros, en croissance de 6,3 % par rapport à l’année dernière avec un effet de change de 64 millions d’euros. A périmètre et changes constants, il est en repli de 2,3 % par rapport à l’année dernière. Hors marché de la chimie, la croissance organique est de près de 1 %. 2015

2014

croissance totale

croissance organique*

Pôle Matériaux (SMA) Pôle Electrique (SCE)

288,3 488,9

280,0 450,9

3,0 % 8,4 %

-6,6 % 0,4 %

Total Groupe

777,2

730,9

6,3 %

-2,3 %

Europe Asie-Pacifique Amérique du Nord Reste du Monde

266,0 179,9 291,3 40,0

279,5 161,3 256,3 33,8

-4,8 % 11,5 % 13,7 % 18,4 %

-6,2 % 0,1 % -2,9 % 25,2 %

Total Groupe

777,2

730,9

6,3 %

-2,3 %

*A périmètre et changes constants (pas d’effet périmètre sur cette période) Chiffres non audités

PAGE 1 SUR 4

WWW.MERSEN.COM

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les ventes du pôle Matériaux se sont élevées à 288 millions d’euros, en décroissance organique de 6,6 % sur la période. Ce repli a été essentiellement lié à la situation sur le marché de la chimie. Hors ce marché, la croissance organique a été positive sur ce pôle, de plus de 1 %, grâce en particulier à la très bonne tenue des marchés de l’aéronautique et de l’électronique. En revanche, les industries de procédés sont en retrait. Les ventes du pôle Electrique ont atteint 489 millions d’euros sur l’année, en croissance de 0,4 % à périmètre et changes constants. Le marché de l’énergie a été dynamique, en particulier en éolien et en solaire. Les ventes dans les transports ferroviaires et les industries de procédés sont restées stables tandis que l’électronique a affiché une légère baisse, en raison d’un nombre limité de nouveaux projets. En Europe, la baisse du chiffre d’affaires par rapport à l’année 2014 s’explique en majorité par la situation défavorable du marché de la chimie, avec de moindres investissements et la non-récurrence du contrat Sabic. Le Groupe a cependant affiché des croissances significatives en aéronautique et en solaire. En Asie, la situation s’est graduellement améliorée en cours d’année en Chine. L’Inde, la Corée et Taïwan ont été en forte croissance. Sur la zone Amérique, les marchés de l’électronique et de l’éolien ont été dynamiques. En revanche, les marchés de la chimie et de la distribution électrique ont été en retrait, tout comme l’industrie pétrolière aux Etats-Unis et au Canada.

CHIFFRE D’AFFAIRES DU 4EME TRIMESTRE Le chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2015 est en retrait à taux de change comparables de 3,2 %. T4 2015

T4 2014

croissance totale

croissance organique*

Pôle Matériaux (SMA) Pôle Electrique (SCE)

69,3 119,8

70,2 114,4

-1,2 % 4,7 %

-7,0 % -0,8 %

Total Groupe

189,1

184,6

2,5 %

-3,2 %

65,8 47,1 65,8 10,4

68,0 41,4 67,2 8,0

-3,1 % 13,7 % -2,2 % 31,3 %

-3,9 % 5,6 % -12,6 % 49,9 %

189,1

184,6

2,5 %

-3,2 %

Europe Asie-Pacifique Amérique du Nord Reste du Monde Total Groupe

*A périmètre et changes constants (pas d’effet périmètre ce trimestre) Chiffres non audités

La tendance au quatrième trimestre est en ligne avec celle du troisième trimestre. En Amérique du Nord, l’activité avec les distributeurs électriques reste faible, avec une décroissance plus marquée ce trimestre en raison d’un niveau de stock élevé qu’ils avaient constitué en fin d’année dernière ; par ailleurs, les marchés de la chimie et de l’industrie pétrolière restent à un niveau bas. En Europe, l’Allemagne et la France affichent des croissances hors marché de la chimie mais les conditions économiques restent peu favorables. En revanche, en Asie, la situation est dynamique avec notamment de bonnes performances en Inde et au Japon. La croissance du Reste du Monde est portée par le Brésil avec l’hydroélectricité et le Maroc avec la production d’engrais. PAGE 2 SUR 4

WWW.MERSEN.COM

COMMUNIQUE DE PRESSE

RESULTATS 2015 Mersen confirme l’objectif, révisé en octobre 2015, de marge opérationnelle courante pour l’année autour de 7,5 % du chiffre d’affaires. Le Groupe comptabilisera, dans ses comptes 2015, des charges exceptionnelles nettes d’environ 25 millions d’euros, pour la majorité non cash. Ce montant comprend pour l’essentiel des dépréciations d'actifs corporels et incorporels liées au faible niveau d'activité sur le marché de la chimie et à la sousutilisation de certains équipements de production dans le domaine du graphite. Il tient compte également des dépréciations d'actifs d'impôts différés et, comme attendu, des dernières charges liées au plan Transform. Par ailleurs, le Groupe devrait procéder au cours de l’année 2016 à la cession d’une activité non stratégique dans les technologies de brasage. L’activité sera traitée en activité destinée à être cédée dans les comptes 2015. Elle aura un impact négatif d’environ 5 millions d’euros sur le chiffre d’affaires et de 4 millions d’euros sur le résultat net. L’impact sur le résultat opérationnel courant sera non significatif. Le résultat net du Groupe 2015 devrait rester positif, du même ordre de grandeur qu’en 2014. Le Groupe devrait proposer à l’Assemblée Générale des actionnaires du 11 mai 2016 un dividende par action équivalent à celui de 2014 (0,5€ par action).

NOUVELLE ORGANISATION Comme annoncé début décembre 2015, Mersen a fait évoluer son organisation interne pour prendre en compte les priorités de sa stratégie de développement. Le reporting consistera désormais en 2 pôles, i) le pôle Advanced Materials qui regroupe les activités du pôle SMA(1), les spécialités graphite pour applications hautes températures et les équipements anticorrosion, et les technologies pour la transmission de courant précédemment dans le pôle SCE(1); ii) le pôle Electrical Power qui regroupe les 2 activités liées aux marchés de l’électrique, les solutions pour la gestion de l’énergie et la protection et le contrôle électrique. Dans la nouvelle organisation, les chiffres pour l’année 2015 et 2014 sont les suivants : Pôle Advanced Materials (AM)

(1)

Pôle Electrical Power (EP)

2015

2014

croissance totale

croissance organique

2015

2014

croissance totale

croissance organique

T1

108,8

101,0

7,8 %

-2,6 %

86,9

79,1

9,8 %

-0,2 %

T2

111,1

100,4

10,5 %

-1,1 %

89,5

81,6

9,7 %

-1,5 %

T3

103,9

102,5

1,4 %

-5,2 %

87,9

81,7

7,5 %

-0,7 %

T4

100,7

100,0

0,7%

-3,8 %

88,4

84,6

4,5 %

-2,4 %

Total

424,5

403,9

5,1 %

-3,2 %

352,7

327,0

7,8 %

-1,2 %

Reporting jusqu’au 31 décembre 2015

PAGE 3 SUR 4

WWW.MERSEN.COM

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les chiffres qui ont été publiés au cours de l’année 2015 et 2014 sont les suivants :

Pôle Matériaux (SMA)

Pôle Electrique (SCE)

2015

2014

croissance totale

croissance organique

2015

2014

croissance totale

croissance organique

T1

74,3

71,7

3,7 %

-7,7 %

121,4

108,4

12,0 %

2,6 %

T2

75,2

67,8

10,9 %

-2,4 %

125,4

114,2

9,7 %

-0,6 %

T3

69,5

70,3

-1,2 %

-9,1 %

122,3

113,9

7,4 %

0,6 %

T4

69,3

70,2

-1,2 %

-7,0 %

119,8

114,4

4,7 %

-0,8 %

Total

288,3

280,0

3,0 %

-6,6 %

488,9

450,9

8,4 %

0,4 %

PROCHAINS RENDEZ-VOUS Résultats 2015 : 9 mars 2016 avant Bourse – Réunion à 10h.

-----A PROPOS DE MERSEN Expert mondial des spécialités électriques et des matériaux avancés, Mersen conçoit des solutions innovantes adaptées aux besoins de ses clients pour optimiser leur performance industrielle dans des secteurs porteurs : énergies, transports, électronique, chimie/pharmacie et industries de procédés.

LE GROUPE EST COTE SUR LE COMPARTIMENT B D’EURONEXT

CONTACT INVESTISSEURS ET ANALYSTES Véronique Boca Directeur de la communication

CONTACT PRESSE Nicolas Jehly / Guillaume Granier

Mersen Tél. + 33 (0)1 46 91 54 40

FTI Consulting Strategic Communications Tél. +33 (0)1 47 03 68 10

Email : [email protected]

Email : [email protected] / [email protected]

PAGE 4 SUR 4

WWW.MERSEN.COM